Comment quitter la rat race (Métro-Boulot-Dodo) et vivre ses rêves?

Robust Theme

blog-article-podcast-notes

Téléchargez les notes de mes articles de blog!

Accédez GRATUITEMENT aux notes et exercices de chacun de mes articles de blog en cliquant sur le bouton ci-dessous!

✔️ Lecture plus agréable

✔️ Accès direct aux exercices

✔️ 100% Gratuit

Accédez aux notes et exercices (GRATUITEMENT)
"

Comment quitter la rat race (Métro-Boulot-Dodo) et vivre ses rêves?

Comment quitter la rat race (Métro-Boulot-Dodo) et vivre ses rêves?

Qu’est-ce qu’une routine métro-boulot-dodo ?

Le modèle « Métro-boulot-dodo » c’est une expression qui définit une routine parfois même confortable et sécurisée pour certains, une prison pour d'autres… c’est un modèle « de survie », sans ou très peu de loisirs, ni surprise où chaque jour se ressemble.

Cette routine « Métro-boulot-dodo » on l’appelle aussi très souvent « la Rat Race » qui est un terme anglophone qui signifie tout simplement : la course du rat.

Cette expression rappelle les gens qui sont pris dans une routine dans laquelle ils ne peuvent pas sortir et qui les exténuent plus le temps passe (un peu comme la roue d’un Hamster).

Ces expressions, vous les avez certainement déjà entendues plus d’une fois. Plus les années passent et plus elles deviennent célèbres. Ces expressions sont de plus en plus utilisées pour la simple et bonne raison que nous sommes de plus en plus nombreux à avoir ouvert les yeux et souhaitant y échapper…

Pourquoi suivons-nous tous ce schéma ennuyant de génération en génération ?

Cette expression du « métro-boulot-dodo » a été inventée par Pierre Bearn en 1951 à travers un poème. À travers quelques vers, il a voulu décrire la monotonie du rythme quotidien du travail en usine et du manque de perspective de la classe ouvrière des Parisiens ou plus généralement des citadins.

Métro : signifiant le trajet en métro le matin pour se rendre au travail
Boulot : signifiant la journée de travail
Dodo : signifiant le retour au domicile après leur journée de travail

Comment quitter la rat race?

La "Rat Race" ou "métro-boulot-dodo" c’est :

Travailler entre 40 et 50 ans de sa vie pour finalement n’obtenir qu’une toute petite retraite. Pour ce faire, on s’installe dans une véritable roue de hamster qui s’accélère de plus en plus, plus le temps passe.

Durant toute notre vie, on échange 5 jours de travail contre 2 jours de liberté. Toute la journée on attend 17h00, toute la semaine, on attend le vendredi soir, toute l’année on attend les vacances et toute notre vie on attend notre retraite…

Être dans la Rat Race ou dans le modèle « métro-boulot-dodo » c’est subir un système qui encourage à travailler toujours plus dur, dans un travail qui ne nous passionne pas vraiment, principalement pour avoir du « pouvoir » ou plutôt une illusion de pouvoir et s’offrir des choses dont on n’a pas réellement besoin.

C’est un cercle vicieux remplit d’incohérence comme par exemple :
Avoir besoin d’une voiture pour aller travailler mais, de surcroit, avoir besoin de travailler pour payer le crédit de ma voiture.

Ce modèle commence gentiment à être remis en question, mais beaucoup n’osent pas quitter la rat race

  • Car ils ne connaissent pas les alternatives et pensent que c’est un modèle unique
  • Car ils ont peur de prendre des risques et tout perdre
  • Car ils ne se sentent pas capables de quitter la rat race
  • Car ils ont peur
  • Car ils sont tellement pris dans ce cercle vicieux qu’ils ne savent pas comment s’en libérer

Ma mission à travers cet article est de :

d'essayer de vous ouvrir les yeux sur votre capacité à quitter ce modèle qui ne vous rend pas heureux, vous faire prendre conscience qu’il existe plein de nouvelles possibilités plus épanouissantes, qui vous rendront bien plus heureux et vous faire prendre conscience que quitter la rat race n’est pas forcément plus risqué et est même moins risqué que de rester dans cette routine infernale.

À la fin de cet article, je vous apporterai les pistes concrètes pour que vous aussi, si vous le souhaitez de tout votre cœur, vous puissiez vous lancer et quitter ce cercle vicieux et enfin VIVRE vos rêves !

Quitter la rat race, à quoi ressemble une routine métro-boulot-dodo?

Bon, pour se mettre dans le bain et entrer dans le contexte… Que représente une routine métro-boulot-dodo aujourd’hui ? À quoi ça ressemble exactement ?

 Je vous la présente en 11 étapes. Si vous vivez dans cette routine « métro-boulot-dodo » vous allez très vite vous retrouver à travers cette description :

1) Réveil en fanfare et généralement à l’aurore avec une alarme plus que désagréable

2) Savoir que vous n’avez pas assez dormi et que cette journée va devoir être carburée au café et va être très longue

3) Prendre sur vous pour ne pas appuyer sur le bouton snooz qui vous permettrait de dormir juste 1 minutes de plus

4) Prendre votre petit déjeuner (si vous trouvez le temps … sinon ce sera sur le trajet ou même rien du tout)

5) Sauter dans votre voiture ou dans le premier métro

6) Arriver au travail … c’est parti pour au moins 8h00 (vous carburez au café pour tenir le coup) et n’attendez qu’une chose : 17h00 pour enfin être liiiibre !

7) 17h00 : Reprendre la voiture ou le métro pour rentrer de cette journée épuisante

8) Commander un Uber-eats car vous êtes trop fatigué de cette journée pour cuisiner un repas sain.

9) Finir la soirée à grignoter devant la TV pour vous offrir un petit moment de plaisir dans votre journée

10) Vous lancez Netflix et regardez l’heure (le temps passe trooop vite !) vous allez encore vous coucher trop tard

11) Vous allez au lit et trainez sur votre téléphone… demain va être encore une journée fatigante car vous allez encore une fois dormir trop peu…

12) Et vous répétez ce processus toute votre vie…

Quitter la rat race: mais qui nous "impose" ce modèle depuis 100 ans et pourquoi?

À présent, vous connaissez d’où vient cette expression… Mais pourquoi et comment ce modèle est-il entré dans nos vies ?

Au début des années 1900, un certain Henry Ford a dû embaucher de nombreux ouvriers d’usine pour faire tourner son empire automobile en plein essor.

Son objectif pour rendre l’automobile accessible à tous, c’était de faire le maximum de rendement, afin de vendre ses voitures les moins chères possible et que tout le monde (le petit peuple aussi) puisse s’en offrir une.

Mais pour ce faire, il fallait que la main-d’œuvre soit, bon marché, efficace et productive. Il a emprunté un chemin unique pour augmenter le rendement de son entreprise : une journée de travail de huit heures.

Aujourd’hui cela vous semble logique. Mais à l’époque c’était tout à fait nouveau et innovant. En réalité, ce choix a été fait après de nombreux calculs de rentabilité…

La productivité et le rendement de chaque employé a été mesurée à la seconde prêt pour que chaque employé construise le maximum de pièces et assemble le maximum de véhicule et de facto, rapporte le maximum à l’entreprise.

Le but étant de créer de bons petits employés/machines efficaces et qui construisent un maximum de voitures pour l’entreprise et apportent un maximum de rendement financier pour l’entreprise.

Ce modèle « métro-boulot-dodo » est donc le plus efficace et productif pour les entreprises.

Mais qu’en est-il des employés ?

  • Est-ce réellement le modèle le plus sain, qui rend les employés les plus heureux et satisfaits dans leur vie professionnelle mais également personnelle ?

  • Est-ce que ce type d’horaire convient à tout le monde ?

  • Est-ce réellement correct d’imposer un seul et même modèle pour tout le monde

Aujourd’hui, après plus de 120 ans, le fameux métro-boulot-dodo de 8h00 de travail journalier, c’est devenu la norme. Et tout le monde l’accepte tellement c'est devenu une habitude…

Quitter la rat race parce que tout a évolué, tout simplement

Toutefois, au cours des dernières décennies, la technologie a progressé, les besoins, les souhaits et motivations des collaborateurs ont évolué mais pourtant… les horaires de travail sont les mêmes et le modèle de vie « métro-boulot-dodo » est resté le même.

Il est donc tout à fait légitime de se poser la question suivante :

  • Est-ce que ce modèle a-t-il encore du sens aujourd’hui dans nos vies modernes ?

  • Est-il le modèle qui vous correspond réellement à vous ?

  • Est-ce normal d’imposer un modèle unique à tout le monde ?

  • Existe-t-il une solution pour satisfaire aussi bien les entreprises dans leur rendement et les employés dans le bien-être mental et physique ?

  • Et est-ce que ce modèle est réellement bon pour nous ?

5 raisons pour lesquelles le métro-boulot-dodo est dangereux et vous empêche de vivre vos rêves

Après diverses recherches à ce sujet, mes connaissances en psychologie positive, en science du bien-être, en développement personnel, en économie et ma propre expérience personnelle : ce modèle profite aux entreprises… mais ne profite pas aux employés.

Ce modèle peut même s’avérer néfaste pour vous et vous empêche de vivre vos rêves et atteindre vos objectifs aussi ambitieux sont-ils.

Il serait plus judicieux de se tourner vers un autre modèle, car oui, il en existe d’autres (que je vais vous dévoiler plus tard dans cet épisode)

Mais avant de vous présenter les alternatives au « métro-boulot-dodo », je vous explique les 5 raisons pour lesquelles le modèle « métro-boulot-dodo » est néfaste pour vous, qu’il ne correspond pas à tout le monde, pourquoi ce n’est pas le modèle adapté à notre époque et pourquoi vous devez à tout prix vous en libérer si vous souhaitez vivre une vie extraordinaire et vivre vos rêves !

Pourquoi quitter la rat race?

Quitter la rat race, raison n°1: Zéro perceptive d’avenir réellement épanouissante

Lorsque vous travaillez et vivez au rythme du métro-boulot-dodo, vous l’avez déjà remarqué certainement, que les perceptives se font minces et rares.

Vous gagnez votre salaire à la fin du mois, ce qui vous permet tout juste de payer vos dépenses mensuelles :

  • Loyer
  • Abonnement internet
  • Abonnement mobile,
  • Assurance véhicule
  • Leasing
  • Nourriture
  • Essence
  • Abonnement de métro

Et si vous êtes chanceux, vous avez un bon salaire ou que vous savez gérer vos dépenses et n’êtes pas trop dépensier… Ouf, il vous reste encore un peu de sous pour vous faire plaisir quelques fois dans le mois.

Toutefois, rien de suffisant pour mettre véritablement de l’argent de côté pour un gros projet ou vivre une vie sans avoir à vous soucier du lendemain.

De plus, dans ce type de modèle, vous ne faites pas que compter vos sous mais vous comptez également votre temps. Ce qui est bien plus précieux que tout l’or du monde.

De ce fait, il ne vous reste que très peu de temps pour vous, pour apprendre de nouvelles choses, vous épanouir, prendre du temps pour vous, prendre soin de vous et votre santé, passer du temps avec votre famille, vos amis…

Pour véritablement vivre. Et le peu qu’il vous en reste, vous êtes extenué de vos journées passées au travail.

À présent, imaginons que votre souhait c’est de "grader" dans la hiérarchie de votre entreprise.

Quels sont les perspectives d’avenir lorsque vous vivez dans un modèle comme le « métro-boulot-dodo » ? Les chances sont bien réelles, certes, il est possible de devenir cadre, chef, dirigeant, etc. mais dans une équipe de 10 employés, généralement, il n’y a qu’un seul et unique chef d’équipe.

Encore faut-il que ce chef soit en mesure de prendre sa retraite ou qu’il désire changer de job pour que vous puissiez espérer obtenir son poste.

Imaginons à présent, que vous avez réussi à grader, que vous avez un certain salaire, vous êtes cadre, les responsabilités et la pression vous maintiennent dans un stress constant qui vous empêche de vous épanouir. Vous croulez sous les responsabilités et les heures supplémentaires…

Toute votre carrière, vous attendez le week-end, les vacances, puis la retraite pour réellement vous épanouir… Et une fois à la retraite, vous avez subit une vie trop stressante pour la passer en bonne santé.

D’après vous, quel est votre avenir à ce rythme. Posez-vous réellement et honnêtement la question : « quels sont mes perceptives d’avenir en continuant dans ce modèle ? »

Quitter la rat race, raison n°2: ne pas faire ce que vous aimer VRAIMENT faire = Danger

Le marché du travail étant ce qu’il est aujourd’hui (9,1% de chômage en 2021 tout âge confondu et 19,5% chez les jeunes de moins de 25 ans en 2021), il est clair que lorsque l’on souhaite trouver un job, on va commencer par prendre ce qu’il y a et on évite de faire la fine bouche. Et c’est normal. Le but premier est déjà de trouver un job pour payer ses factures avant de s’épanouir réellement et faire ce que l’on aime.

Toutefois, saviez-vous que se réveiller chaque matin pour faire une activité que vous n’aimez pas ou qui ne vous passionne pas à 100%, peut vous être fatal à long terme ?

Vous levez chaque matin, avec ce lourd fardeau de savoir que votre journée va être « une journée perdue » et que la seule chose qui vous réjouis, c’est le week-end, les vacances, puis la retraite… (pour autant qu’on en ait encore une d’ici là) est vraiment néfaste pour votre vie.

Faire ce que vous aimez vraiment, trouver un sens à sa vie et avoir un rêve, c’est VITAL! J’en ai parlé dans l’épisode N°15 « l’ikigai ».

Vivre une vie qui n’a pas de sens, vivre sans objectif de vie précis est dangereux pour vous :

Pour arriver quelque part, vous devez définir votre objectif final. C'est essentiel. Et plus vite vous le définissez, plus tout le reste deviendra clair. Une vie sans but est une vie sans destination.

Fyodor Dostoyevsky a dit un jour: «Le mystère de l'existence humaine ne consiste pas seulement à rester en vie, mais à trouver quelque chose pour quoi vivre.»

Si votre job ne vous plaît pas, si votre job n’a pas de sens pour vous, voilà les risques encourus :

  • Démotivation
  • Burnout
  • Boreout
  • Déprime voir dépression
  • Mauvaise humeur
  • Paresse
  • Risque d’accident
  • Problème de santé physique
  • etc.

Comme l’a dit Confucius : « Choisit un travail que tu aimes et tu n’auras jamais à travailler pour le restant de ta vie. »

Si jusqu’à maintenant, vous vous êtes conforté à vivre une vie comme celle-ci, c’est normal. On nous a rabâché le cerveau depuis tout petit, que ce modèle est un modèle unique. On nous a appris que la vie c’était ça, pour la grande majorité d’entre nous (nos parents, l’école, la TV, etc.)

Une fois adulte, on en vient à accepter ce rythme malgré toutes les difficultés physiques et psychiques et seuls quelques petits curieux se questionnent pour en sortir.

Le plus étonnant, c’est que c’est complètement contre nature de vivre à ce rythme et dans ce modèle… Car en vérité, nous avons tous une mission de vie, un Ikigai?

Un talent, une passion, une mission. Et une profession qui nous permet de vivre confortablement est à la croisée de ces 3 éléments.

Nous avons tous une mission de vie qui est parfaitement faite pour nous et que nous faisons mieux que n’importe qui. C’est notre mission de vie, notre ikigai.

L’Ikigaï est une réelle carte au trésor qui a 4 directions :

  • Trouvez ce que vous aimez
  • Trouvez ce pourquoi vous êtes doué pour
  • Trouve ce dont le monde a besoin
  • Trouve ce pourquoi vous pouvez être payé pour
  • Pour trouver le trésor qui est votre Ikigaï

Lorsque vous trouvez votre Ikigaï vous pouvez répondre à ces questions :

1) Pourquoi est-ce que je me lève le matin ?
2) Quel est le sens de ma vie ? Quel est le sens de la vie ?
3) À quoi est-ce que je contribue dans ce monde ?
4) Pourquoi suis-je vraiment douée ?
5) Qu’est-ce que j’aime vraiment faire dans la vie ?

Alors, posez-vous la question, est-ce qu’aujourd’hui vous pouvez réellement répondre à ces 5 questions ?

1) Pourquoi est-ce que je me lève le matin ?
2) Quel est le sens de ma vie ? Quel est le sens de la vie ?
3) À quoi est-ce que je contribue dans ce monde ?
4) Pourquoi suis-je vraiment douée ?
5) Qu’est-ce que j’aime vraiment faire dans la vie ?

Si c’est le cas, alors vous êtes à votre place et je vous félicite car vous faites partie d’une toute petite minorité malheureusement.

Et si ce n’est pas le cas, alors il est temps d’ouvrir les yeux et de remettre votre vie en question.

Quitter la rat race, raison n°3: Dépendance à quelqu'un ou quelque chose d'externe

Lorsque vous travaillez dans un modèle tel que le métro-boulot-dodo, vous dépendez de quelque chose et/ou quelqu’un d’externe. L’état, la conjoncture actuelle, une entreprise, un patron, de collègues, des horaires, etc.

Cette situation peut être pesante et stressante, car vous ne contrôlez rien. Vous ne contrôlez pas ce qui vous permet de survivre.

Lorsque l’on est dépendant d’éléments externe, surtout quand ça touche nos besoins primaires, cela augmente notre niveau de stress et de frustration. Pourtant, il est possible de se libérer un maximum de cette dépendance (pas complétement car nous vivons en société évidemment mais un maaaaximum)

Il existe d'autres modèles qui ne vous rendent pas dépendant aux éléments externes. Je vous en parle plus tard dans cet épisode.

Quitter la rat race, raison n°4: Ce modèle est risqué pour votre futur

On aurait tendance à penser que le fait d’être employé dans une entreprise est un gain sécurité pour votre future. Car vous avez un emploi et votre salaire tombe à la fin du mois. Et dans votre esprit, c’est ainsi et pas autrement.

On peut aussi se sentir davantage en sécurité car on se sent « confortable » dans une routine où l’on sait ce que l’on doit faire, où on doit aller et cette routine s’appelle la zone de confort. On croit qu’on est en sécurité dans cette zone de confort…

Dans la pratique c’est correct.

Toutefois, dans la réalité, c’est loin d’être le cas. Comme expliqué dans le point précédent, vous ne contrôlez pas la situation. Rien ne vous dit que votre emploi est 100% sécurisés.

Nous avons pu le voir en 2020 et les crises précédentes de 2008. Rien n’est sûr. Et ce que je souhaiterais même ajouter, c’est : ce que vous ne contrôlez pas est encore moins sûr, car vous n’avez pas la possibilité de prévoir un plan B à temps, vous ne choisissez pas les décisions prises. Vous n’êtes pas maître de votre vie, vous subissez les choix et les décisions d’autres personnes.

De plus, avec l’avancée technologique actuelle et la robotisation, davantage d’emplois sont remplacés par des machines. Plus les années passeront et plus les postes seront remplacés. Avec l’arrivée de la 5g et de nouvelles technologies qui viendront avec, la situation deviendra imprévisible. Pensez aux caisses des supermarchés, des banques virtuelles (très souvent délocalisées), des voitures autonomes et des conducteurs de bus et de taxis, des logiciels de compta de plus en plus performant, des logiciels administratifs, etc.

Et bien d’autres inventions qui n’ont pas encore vu le jour et auxquels on ne peut même pas encore imaginer aujourd’hui. De ce fait, un poste qui semble être 100% sécurisés, ne le sera peut-être pas demain.

Vous avez pourtant la possibilité de vous protéger de cette lacune de sécurité. Et je vous en parle plus tard dans cet épisode.

Quitter la rat race, raison n°5: C'est un cercle vicieux malsain

Lorsque l’on participe à un modèle qui ne nous convient pas et que l’on travaille dans un job qui ne nous convient pas, on aurait tendance à compenser notre mal-être par des habitudes malsaines.

Généralement, on a tendance à se pencher vers la (sur)consommation pour se récompenser de nos efforts quotidiens. Ce serait par exemple, de s’offrir des petits cadeaux, consommer davantage que l’on ne peut se permettre, pour ensuite devoir travailler davantage pour répondre à notre demande de consommation qui augmente.

C’est exactement ainsi, que l’on arrive à nous maintenir dans un modèle qui ne nous convient pas et c’est exactement ainsi que fonctionne l’économie occidentale : consommer davantage qu’on le peut réellement avec les crédits à la consommation (entre-autre). On s’endette et on se retrouve pieds et mains liés dans un job qui ne nous convient pas, que l’on ne peut pas quitter au risque de se retrouver endetté jusqu’au cou.

D’autres mauvaises habitudes peuvent s’installer également, comme le fait de manger à outrance le soir devant la TV, boire de l’alcool ou fumer. Etc.

Quitter la rat race: il y a encore des milliers de raisons...

Il existe bien évidemment d’autres raisons pour lesquelles le modèle actuel est dangereux pour vous. Je ne vous ai présenté que les plus importantes à mes yeux.

Si vous en voyez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaire ou m’écrire en MP sur instragram pour en discuter.

Ces alternatives au modèle « Métro-boulot-dodo » qui vous rendront 150% plus heureux que vous l’êtes actuellement.

Quitter la rat race: quelles sont les alternatives au métro-boulot-dodo?

À présent, vous avez certainement une nouvelle vision du modèle que nous connaissons tous et que vous vivez certainement actuellement. Mais vous allez me dire… ok très bien Marika, c’est bien gentil de me partager tout ça… Mais quelles sont les autres alternatives ? Et comment me lancer ? Comment quitter la rat race?

Car c’est vrai, lorsque l’on vit dans un monde où notre vision a toujours été d’un modèle précis, ou l’on a vu nos parents, nos oncles, nos tantes, tout le monde vivre à ce rythme du métro-boulot-dodo, il est évidemment très difficile voire parfois impossible de s’imaginer un autre modèle. On porte, sans même s’en rendre compte, des œillères qui nous empêchent de voir autre chose que ce que l’on vit.

J’ai moi-même été confrontée à beaucoup de personnes me croyant complètement folle, lorsque je leur ai fait part de mon envie de changer de modèle et de devenir entrepreneur devenir coach de vie, travailler en ligne, voyager à l’autre bout du monde et devenir digital-nomad.

C’est pourquoi je vais aujourd’hui, dans cet épisode, vous présenter les alternatives que vous avez au modèle métro-boulot-dodo :

Quitter la rat race, alternative 2: L’entreprenariat dans le domaine que vous aimez

Il est évidemment important de trouver votre Ikigai, votre mission de vie, avant de vous lancer dans l’entreprenariat (c’est-à-dire de trouver vos passions, talents, mission, profession).

L’avantage de cette alternative, c’est que vous pouvez façonner votre job, votre vie, vos horaires à votre guise et selon qui vous êtes et ce que vous voulez vraiment.

Vous pouvez être un entrepreneur d’une petite entreprise individuelle ou avoir l’ambition de créer une plus grande entreprise et employer des collaborateurs.

Comme je l’ai dit tout à l’heure dans cet épisode, le chômage étant relativement haut, ce n’est pas facile de trouver un job qui nous convient à 100%, avec nos souhaits, qui répond à tous nos besoins, dans la ville que l’on souhaite, les horaires que l’on souhaite, le management que l’on souhaite, etc.

La solution ? c’est de créer ce job !

De plus, en vous dirigeant vers cette alternative, vous pouvez être certain de vivre en accord avec votre Ikigai, votre mission de vie.

Attention toutefois, à ne pas devenir esclave de votre entreprise. Car ce n’est pas parce que l’on est entrepreneur qu’on ne peut pas se retrouver à nouveau dans un modèle de métro-boulot-dodo qui nous rend « esclaves » de sa propre entreprise.

Voici une petite liste non-exhaustive de jobs dans l’entreprenariat :

  • Coach sportif
  • Coaching dans d’autres domaines
  • Enseignement
  • Ouvrir sa boutique (virtuelle ou réelle)
  • etc.

Quitter la rat race, alternative 2: le freelancing

Le freelance, c’est proposer ses services à une entreprise externe ou un particulier, dans un domaine que vous aimez (qui est à nouveau en accord avec votre Ikgiai et votre mission de vie).

Vous pouvez gérer votre temps, vos horaires, avec qui vous souhaitez travailler ou pas, et ce que vous souhaitez faire comme job. Cela vous offre davantage de liberté géographique et de temps.

Vous pouvez facilement passer du modèle métro-boulot-dodo au freelance. Il s’agira de proposer vos services à une entreprise ou plusieurs, sans être employé de cette entreprise direct de cette entreprise. De ce fait, vous travaillez d’où vous voulez, vous gérer vos horaires, avec qui vous voulez travailler ou pas et l’entreprise n’est plus votre employeur mais votre client.

Voici une petite liste non exhaustive de jobs en tant que Freelance :

  • Assistant virtuel
  • Copywriter
  • Web designer
  • Consultant social media
  • Etc.

Quitter la rat race, alternative 3: Trouver un job que vous aimez avec un Work life balance qui vous plait et vous convient réellement

Cette alternative correspondrait, à être employé dans une entreprise, à des conditions différentes, plus en accord avec vos besoins et vos souhaits.

Voici une petite liste non exhaustive de jobs en tant qu’employé à de nouvelles conditions :

  • Télétravail
  • Horaires flexibles
  • ou un modèle plus flexible qui convient à votre idéal et vos besoins

Quitter la rat race, alternative 4: Devenez investisseur 

Pour vivre de vos investissements, cela signifie que vos investissements vous rapportent davantage d’argent qu’il ne vous en coute et le cumule de vos rentrées d’argent via ces investissements sont plus élevées que vos dépenses mensuelles.

Plus besoin de réellement travailler, vous pouvez consacrer votre temps à des choses qui vous tiennent à cœur. Cela demande un apport financier relativement important et des connaissances dans l’investissement, bien évidemment.

Cette alternative est celle qui vous rendra le plus libre en tout point, car vous n’échangez pas votre temps contre de l’argent, mais votre argent contre plus d’argent. Mais entrer dans cette alternative ne se fait pas du jour au lendemain et requiert des connaissances.

Voici une petite liste non exhaustive d’investissements :

  • Investissements immobiliers
  • Investissements financiers
  • Investissement crypto monnaie
  • Etc.

Il existe certainement d’autres modèles, dont je n’ai pas parlé dans cet épisode. Je vous ai partagé les principaux et les plus intéressants selon moi. Les préférences dépendent de chacun de vous, de vos besoins et de vos préférences.

Toutefois, ce que j’avais envie de vous faire passer comme message principal dans cet épisode, c’est qu’il existe plein d’autres modèles et alternatives qui peuvent vous rendre réellement plus heureux et épanoui et qui sont même bien plus sûrs et sécurisés que ce que vous pouvez le penser.

On peut créer des jobs dans tous les thèmes et tous les domaines inimaginables. Seuls votre esprit est votre limite. Et rappelez-vous que lorsque l’on aime ce que l’on fait, on le fait mieux et on dépasse plus facilement toutes les difficultés et obstacles que lorsque c’est fait sous la contrainte.

Vivre une vie où vous vivez à contre-courant, dans laquelle vous ne vous sentez pas épanoui n’est pas « normal » et il existe des solutions atteignables pour y accéder.

Comment quitter la rat race (métro-boulot-dodo) sans prendre de risque et trouver ce qu’il nous plaît et nous anime réellement ?

Il est possible de faire une transition d’un modèle à un autre sans prendre de risque. C’est d’ailleurs souvent ce que j’entends lorsque je partage mon point de vue en la matière : « C’est risqué de changer de modèle, j’ai peur de tout perdre »

La transition peut se faire et DOIT se faire de manière sécurisée !

Par exemple : si le modèle qui vous plaît est l’entreprenariat, alors ouvrez votre entreprise tout en continuant à travailler comme employé. Dès que vos revenus sont supérieurs ou égal à votre salaire actuel, que vous avez des revenus stables depuis 1 année, alors vous pouvez quitter votre job.

Quitter la rat race: je vous raconte comment j’ai fait

Si je vous parle du modèle métro-boulot-dodo aujourd’hui, c’est qu’évidemment, comme 99% des gens, je l’ai vécu durant quelques années.

J’ai moi aussi, pensé que c’était le modèle de base et je vous avoue que je ne l’ai même pas réellement remis en question (au début). Je me disais simplement : « ok c’est comme ça, c’est la vie, même si ça ne me rend pas heureuse ni épanouie et que ça m’épuise, c’est la vie et je vais devoir vivre ainsi. ».

Mais un jour, je suis tombée sur le compte Instagram d’une fille qui semblait vivre complètement dans un autre monde. Elle voyageait, elle dormait dans des hôtels 5*, elles étaient tout le temps à la plage, faisaient des photos merveilleuses de paysages magnifiques, elle travaillait 2-3 heures par jour et semblait tellement épanouie dans son job ! Je vous avoue avoir été un peu envieuse et je lui trouvais 1 million de raisons pour laquelle elle vivait cela et moi pas :

Elle a sûrement des parents riches

  • Elle a hérité
  • Elle s’est sûrement mariée à un homme riche
  • Elle a eu un énorme coup de chance
  • Elle a gagné à l’euro million et maintenant elle se la coule douce
  • Elle ment à ses abonnés sur ses réseaux sociaux et ne montre que ses vacances
  • Elle s’endette et un jour elle regrettera d’avoir glandé ainsi
  • Elle s’est une exception, le 0,000001% de la population mais pour moi c’est impossible
  • C’est l’exception qui confirme la règle (comme on dit)

Pourtant, chaque jour je la voyais vivre sa meilleure vie, une vie extraordinaire pendant que moi je vivais une routine infernale du métro-boulot-dodo.

Après quelques mois à la suivre à travers ses vidéos et ses stories, j’ai dû me rendre à l’évidence, toutes les croyances que j’avais au sujet de cette fille, étaient à priori fausses.

  • Elle n’avait pas de parents riches
  • Elle n’avait pas hérité
  • Elle n’était pas mariée à un mec riche
  • Elle n’a jamais eu un énorme coup de chance qui lui ai tombé dessus
  • Elle n’a jamais gagné à l’euro million
  • Elle ne ment à pas à ses abonnés sur ses réseaux sociaux
  • Elle s’endette et un jour elle regrettera d’avoir glandé ainsi
  • Et elle est loin d’être une exception, à vivre ainsi

Elle avait simplement décidé de changer de modèle, de changer de vie et de façonner sa vie à son image.

C’est à partir de là, que j’ai remis toute ma vie en question et j’ai moi aussi décidé de transformer ma vie de A à Z pour vivre ma vie Extraordinaire. Bien évidemment, avant de trouver le modèle dont j’avais envie, j’ai effectué un gros travail sur moi. C’est le principe de changer son intérieur pour changer son extérieur.

J’ai ensuite réussi à changer de modèle et vivre ma vie EXTRAORDINAIRE. Ce n’est pas forcément la même que cette fille que je suivais sur IG mais j’ai créé mon propre modèle à moi. Car je suis convaincue qu’il existe autant de modèle que nous sommes d'êtres humains sur terre.

En vous racontant mon histoire, j’ai envie de vous faire comprendre qu’en réalité il n’existe pas 1 modèle parfait « métro-boulot-dodo » qui est conçu pour toutes et pour tous et qui correspond à tout le monde.

Certainement que le modèle « métro-boulot-dodo » convient à un certain pourcentage de la population et se sent épanoui à travers ce mode de vie et c’est génial. Mais évidemment, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Mais ce qui est faux, c’est de prendre une chose pour acquis sans même réellement se questionner. Accepter un modèle de vie est dire « non » il ne me convient pas, mais « oui » je suis contraint de vivre ainsi. Car c’est 100% faux ! Vous n’êtes contraint de rien !

Vous êtes et devez être créateur de votre vie. C’est à vous de trouver le modèle qui vous convient et de façonner votre vie à votre manière. C’est à vous de devenir créateur de votre vie et vivre la vie de vos rêves ! Une vie EXTRAORDINAIRE ! Car si cette fille don je vous parlais a réussi et que moi aussi j’ai réussi, je vous assure que vous en êtes tout aussi capable ! Nous ne sommes pas des exceptions !

Comment j'ai quitter la rat race et comment vous pouvez le faire?

Si vous souhaitez savoir comment j’ai réussi à transformer ma vie de A à Z et comment j’ai réussi à me sortir de ce schéma du métro-boulot-dodo, je vous invite à regarder ma Masterclass offerte.

Dans cette Masterclass je vous explique : Les 10 Étapes Chronologiques Et Infaillibles (Jamais Révélées) qu'Utilisent Les Personnes Qui Réussissent à Transformer Leur Vie De A à Z en moins de 6 mois.

 

Masterclass Offerte: Transformez Votre Vie de A à Z en Moins de 6 Mois!

blog-article-podcast-notes

✔️ La seule et unique manière de vous défaire définitivement de tous vos blocages négatifs et inconscients. Croyances limitantes, auto-sabotage, pensées négatives, etc...

✔️ La vérité sur le développement personnel. Je vous expliquerai pourquoi la plupart des gens n'obtiennent pas les résultats qu'ils voudraient avec le développement personnel.

✔️ Ma méthodologie étape par étape pour créer la vie de vos rêves. Une structure simple et chronologique qui vous permettra de créer de A à Z la vie dont vous avez toujours rêvée.

ACCÉDEZ À LA MASTERCLASS OFFERTE

Téléchargez Gratuitement
"Le Petit Guide du Bonheur"

Apprenez dès aujourd'hui à être véritablement heureux! Les 10 clés secrètes du Bonheur enfin dévoilées!

80% Complété