Comment être optimiste dans la vie? Comment devenir optimiste?

Robust Theme

blog-article-podcast-notes

Téléchargez les notes de mes articles de blog!

Accédez GRATUITEMENT aux notes et exercices de chacun de mes articles de blog en cliquant sur le bouton ci-dessous!

✔️ Lecture plus agréable

✔️ Accès direct aux exercices

✔️ 100% Gratuit

Accédez aux notes et exercices (GRATUITEMENT)
"

Comment être optimiste dans la vie? Comment devenir optimiste?

Comment être optimise dans la vie? Comment devenir optimiste?

Je vais débuter cet article avec une citation de Winston Churchill qui a cité cette jolie citation : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité ; un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Nous avons tous entendu la fameuse expression, voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Cela nous apprend que le pessimiste sera triste pour le peu d’eau qu’il reste dans le verre, alors que l’optimiste sera ravi d’avoir encore un peu d’eau à boire.

C'est quoi être optimiste?

Être optimiste, c’est une attitude, un état d’esprit (durable ou passager) caractérisé par une perception positive du monde et de l’univers.

Quand on dit d’une personne qu’elle est optimiste, on l’a décrit comme quelqu’un qui a tendance à voir le bon côté des choses, le verre à moitié plein, une personne positive et joyeuse.

Les optimistes sont ceux qui s’attendent à ce que de bonnes choses se produisent, là où les pessimistes prédisent plutôt des résultats défavorables.

Les optimistes ont tendance à considérer les difficultés et les échecs comme des expériences d’apprentissages ou simplement des éléments passagers.

Être optimiste a de nombreux bienfaits, entre autres : un niveau de stress plus faible, une meilleure santé physique et mentale, une meilleure capacité d’adaptation, et pleins d’autres bienfaits, dont nous reparleront plus tard.

Les optimistes ont tendance à partager un certain nombre de caractéristiques clé qui sont les suivants :

  • L’optimiste est positif face à l’avenir et sait que pleins de belles choses vont se produire

  • L’optimiste a tendance à atteindre ses objectifs et surmonter les défis de la vie.

  • L’optimiste est persuadé que de merveilleuses choses peuvent provenir d’événements négatifs.

  • L’optimiste voit les défis, les obstacles ou les échecs comme des opportunités d’apprentissage.

  • L’optimiste ressent de la gratitude pour les belles choses et les choses simples de la vie.

  • L’optimiste cherche toujours l’aspect positif dans chaque situation.

  • L’optimiste a une attitude positive envers les autres et lui-même.

  • L’optimiste accepte ses responsabilités en cas d’erreur, mais ne s’attarde pas dessus.

  • L’optimiste ne laisse pas une mauvaise expérience brouiller ses attentes pour l’avenir.

Comment être optimiste dans la vie? Quels sont les bienfaits de l’optimisme ?

Il y a de nombreux bienfaits d’être ou devenir optimiste.

Devenir optimiste = une meilleure santé physique :

83 études ont révélé qu’être optimiste joue un rôle important dans les résultats de santé au sujet des maladies cardiovasculaires, du cancer et des douleurs chroniques.

Être optimiste = Une meilleure santé mentale :

Les personnes optimistes ont un niveau de bien-être plus élevés que les personnes pessimistes. Des études ont démontré que l’enseignement de l’optimisme aux jeunes et aux adultes, peut réduire considérablement les risques de dépression et de suicide.

Devenir optimiste = Une plus grande motivation :

Être ou devenir optimiste peut également aider à maintenir sa motivation lorsque l’on doit atteindre un objectif. Par exemple, lors d’un objectif de perte de poids, les personnes qui sont pessimistes peuvent abandonner parce qu’elles croient que les régimes ne fonctionnent pas. Les optimistes eux, vont être plus susceptibles de se concentrer sur les changements positifs plutôt que les risques d’échec et atteindront plus facilement leurs objectifs.

Devenir optimiste = Une plus longue durée de vie :

Des études ont démontré que les personnes optimistes ont tendance à vivre plus longtemps que les pessimistes.

Être optimiste = Un niveau de stress plus faible :

Les optimistes subissent moins de stress et le supportent mieux. Ils sont plus résilients et se remettent des événements stressants, plus facilement.

La différence entre les personnes optimistes et pessimistes

La différence entre les personnes optimistes et pessimistes :
« Autant les optimistes que les pessimistes contribuent à la société, l'optimiste invente l'avion, le pessimiste, les parachutes. »

Vision du temps

Les optimistes ont tendance à considérer les mauvais moments, comme étant temporaires.

Les pessimistes eux pensent que ça va durer tout le temps ou plus longtemps.

Les optimistes vont donc avoir plus de facilité à rebondir après des échecs, alors que les pessimistes vont plus facilement abandonner face à un échec lorsque les choses se compliquent.

À qui la faute ?

Les optimistes ont tendance à rejeter la faute sur des forces ou des circonstances extérieures alors que les pessimistes se blâment plus facilement pour les événements négatifs qui arrivent.

Dans un autre sens, les optimistes vont avoir tendance à considérer les événements positifs comme le résultat de leurs propres efforts, alors que les pessimistes vont avoir tendance à considérer les événements positifs comme les résultats d’influences externes.

Les échecs

Lorsque les pessimistes échouent, ils pensent qu’ils échoueront sur tout. Les optimistes sont moins radicaux au sujet de l’échec. Ils estiment qu’un échec est simplement un cas isolé.

Comment devenir optimiste? Les origines de l’optimisme...

Le père de la psychologie positive, Martin Seligman a introduit l’idée de « l’optimisme appris ». Qu’est-ce que l’optimisme appris ? Selon Seligman, il est possible d’apprendre à être optimiste. Apprendre à être optimiste et le devenir est un moyen important d’aider les personnes à maximiser leur santé mentale, leur santé physique et à vivre mieux, plus heureux et plus longtemps.

Pour la petite histoire, Martin Seligman, c’est le père de la psychologie positive. Quand on parle de Psychologie Positive, on parlera forcément de Martin Seligman.

Il a écrit plus de 250 publications savantes et 20 livres. Ses livres ont été traduits dans plus de 20 langues et ont été des best-sellers aux USA et à l’étranger.

Au début de sa carrière, il a débuté en se focalisant à comprendre les maladies mentales, et les soigner. Il ne s’y épanouissait pas réellement, mais c’était le début de sa carrière et ne connaissait pas d’autres méthodes pour aider les gens face à leur problème psychologique. Puis, en effectuant une étude avec un collègue sur un tout autre sujet, ils ont remarqué que les résultats de l’étude reposaient uniquement sur l’optimisme.

À partir de ce moment-là, sa carrière a pris un réel tournant et il a commencé à se concentrer sur l’optimisme et ses bienfaits pour partager ses connaissances et aider les gens à les rendre plus heureux.

Quelles sont les causes du pessimisme ?

La littérature est unanime à ce sujet. Le mal est plus fort que le bien. Si vous avez une rage de dent sévère, vous pouvez faire tout ce qui est dans votre possible pour parler de choses positives, vous finirez toujours par hurler à l’intérieur de vous, que vous avez maaaaal !!

Un autre exemple : si 3 portes sur 4 de votre voiture ne grincent pas, vous allez forcément vous focaliser sur la porte qui grince, pour la réparer.

Si je vous donne 10 questions et que vous répondez à 9 de manière correcte et 1 de manière erronée, sur laquelle allez-vous focaliser toute votre attention ? Votre réponse fausse, pour connaître la bonne réponse et vous améliorer.

Mais pourquoi focalisons-nous notre attention sur les problèmes et ce qui ne va pas, plutôt que sur les solutions et les éléments positifs ?

Et bien nous avons conservé cette tendance au pessimisme dans nos gènes depuis… La préhistoire.

L’époque géologique la plus récente que nous avons vécue, le Pléistocène, c’était la période glaciaire. En ce temps, nos ancêtres vivaient toutes sortes de difficultés tels que la famine, des inondations, la glace, la sécheresse, encore de la glace, du froid et encore de la glace.

Si nos ancêtres étaient optimistes...

Bon maintenant, imaginez si nos ancêtres étaient optimistes, et se disaient « Oh, mais quelle merveilleuse journée aujourd’hui ! Je parie que demain sera aussi une merveilleuse journée ! » Et bien le lendemain, ils auraient simplement été congelés par la glace, inondés par des cours d’eau ou écrasés par un glaçon gigantesque.

Pour survivre, nos ancêtres, n’avaient d’autres choix que d’être pessimistes. Ils n’avaient pas d’autre choix que d’imaginer les pires scénarios et les pires histoires, tout simplement pour survivre.

Eux se disaient : « Aujourd’hui est certes une journée merveilleuse, mais demain peut-être que la glace va nous tomber dessus. »

Et notre cerveau à nous, a gardé le même fonctionnement que celui de nos ancêtres de la préhistoire.

Aujourd'hui il n'y a aucune raison ni avantage à être pessimiste

À l’époque glacière, c’était très important de penser ainsi. Mais aujourd’hui, nous ne vivons plus avec toutes ces menaces qui nous entourent. Ok, oui, ce serait se mentir que de dire que tout est rose et que la famine n’existe pas.

Mais ce que je veux dire par là, c’est que de notre temps, nous ne subissons plus autant de menaces que du temps de la préhistoire. Mais malgré tout, nous vivons toujours avec un cerveau de l’ère glaciaire, comme si une tragédie allait arriver demain.

Donc, la seule et unique manière de vivre avec un cerveau préhistorique au 21e siècle, c’est d’apprendre à comment devenir optimiste.

Comment devenir optimiste ? Peut-on apprendre à devenir optimiste?

Maintenant que vous avez compris qu’être optimiste peut réellement être bénéfique pour vous, et que le pessimisme nous a permis de faire perdurer notre espèce, mais qu’elle n’est plus nécessaire aujourd’hui.

Il est venu le moment de se poser la question la plus importante : « Puis-je moi aussi devenir optimiste ? »

Les chercheurs suggèrent que l’optimisme est quelque chose d’héréditaire et est également influencés par les expériences de l’enfance (l’amour au sein du foyer familial et la stabilité financière). Donc il est possible d’être une personne naturellement optimiste et si c’est votre cas, vous êtes très chanceux !

Cependant, qu’en-est-il des personnes qui n’ont pas cette « chance ».

Le travail que Docteur Seligman a effectué et ses diverses études, ont démontré qu’il est absolument possible d’acquérir certaines compétences qui vous rendront plus optimiste.

Il est possible de devenir optimiste

Donc comprenez bien qu’il est possible d’acquérir les compétences qui peuvent vous aider à devenir une personne plus optimiste. N’importe qui peut acquérir ces compétences, aussi pessimistes sont-elles.

Alors comment apprend-on à devenir optimiste ?

Dans cet article, je vous apporte mes 5 clés pour devenir de plus en plus optimiste chaque jour.

1) Focalisez-vous sur la gratitude pour devenir optimiste

Parfois, lorsque nous vivons une situation X ou Y, on a juste une envie, nous apitoyer sur notre sort, maudire l’Univers de toutes ces horribles choses et se cacher sous notre couette et manger des cookies.

C’est normal, puisque les choses ne vont pas comme on le veut et on se sent frustré. Mais en réalité, de réagir comme cela, c’est pire et ça rendra la situation encore plus inconfortable.

Ce que je vous conseille fortement et que j’utilise personnellement, c’est le carnet de gratitude ou journal de gratitude. Il s’agit d’un carnet/journal que vous utiliserez uniquement pour y noter vos gratitudes, et ce, chaque matin.

Vous y noterez 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Vous pouvez trouver des carnets spécialement conçus pour y noter vos gratitudes en librairie ou sur Amazon.

Mais pas la peine de vous ruiner pour ça. Le plus simple, c’est le mieux. La prochaine fois que vous irez faire vos courses au supermarché, n’oubliez pas de passer au rayon papeterie et choisissez un joli petit carnet. Vous dédierez ce carnet à vos 3 gratitudes matinales.

Vous y noterez 3 gratitudes que vous avez envers votre vie ou la vie en général. Cela peut-être la nourriture que vous avez dans votre frigo, les vêtements que vous portez et qui vous tiennent chaud, le soleil qui brille, le chant des oiseaux, la chance que vous avez d’être en vie, etc.

En vous concentrant sur les choses (et particulièrement les choses intangibles) dans votre vie, votre esprit arrêtera de divaguer vers le négatif et vous vous sentirez très rapidement mieux.

En plus de ça, cela vous aidera aussi à relativiser vos problèmes face à la merveille du monde qui vous entoure. Vous vous souviendrez vite que les pires situations ne sont qu’éphémère, qu’elles finiront par passer.

Vous vous souviendrez également que les choses les plus simples sont parfois les plus belles et que même si vous ne pouvez pas partir en Guadeloupe cette semaine, et ben vous en profiterez pour prendre soin de vous en faisant du sport, des routines self-care, des bons bains chauds devant une série, vous profiterez pour investir dans une formation de développement personnel ou un coaching pour enfin résoudre les blocages qui vous empêchent d’avancer.

2) Pour être optimiste, bougez!

Promenez-vous, faites du sport, marcher dans la rue ou dans la forêt. L’activité physique est un réel booster de bonne humeur et vous aidera à être optimiste.

J’avoue, ce n’est pas toujours facile de se motiver à effectuer de l’activité physique, surtout quand il fait froid dehors ou qu’on a beaucoup de travail. On arrive toujours à se trouver 1001 excuses pour éviter ce moment qui est pourtant tellement important pour notre santé mentale mais aussi physique.

Bon, alors je vous donne mes petites astuces secrètes pour vous motiver à faire de l’activité physique de manière plus régulière, que j’utilise personnellement.

La première, c’est de porter un podomètre ou une montre connectée. Vous pourrez vous fixer des objectifs plus précis et vous pourrez aussi voir à quel point, c’est grave de ne faire que 200 pas par jour !

2e astuce, c’est de vous abonner à un podcast et de vous fixer de l’écouter uniquement quand vous pratiquez cette activité physique. Déjà, le temps passera plus vite et vous aurez l’impression de marcher ou courir avec une amie ou un ami.

La 3e astuce, c’est de vous offrir une récompense à chaque fois que vous pratiquez votre activité physique. Par exemple, à chaque fois que vous terminez vos 30 minutes de marche journalière, vous passez chez Starbucks et vous vous prenez un latte macchiatto. Bon ok, ce n’est pas l’astuce la plus rentable, mais vous avez compris l’idée (haha).

3) Pour devenir optimiste, n’essayez pas de prédire l’avenir.

Quand quelque chose ne va pas dans la vie d’une personne optimiste, elle aura tendance à imaginer chaque événement comme un événement isolé. Elle va se dire « Si ça se produit une fois, cela ne veut pas dire que ça se reproduira une 2e fois. ». Alors qu’un pessimiste, c’est l’inverse.

N’oubliez pas qu’un échec d’un objectif ou d’une relation ne fait pas de vous un échec et que ce n’est pas parce que quelque chose de décevant s’est produit 1x qu’il se produira 2x.

4) Concentrez-vous sur la solution plutôt que le problème si vous voulez être optimiste

Le pessimiste va avoir tendance à se concentrer sur le problème et l’optimiste sur la solution. C’est vrai, c’est tentant de vouloir comprendre et analyser pourquoi ça a foiré. Mais ça ne fera pas avancer votre vie. Ça ne fera que ressasser la situation et vous remplirez votre esprit de pensées négatives. Et on sait tous maintenant, que les pensées négatives ne sont pas bonnes.

Le passé est passé, vous vivez dans le présent à présent ! À la place, prenez ce temps à planifier l’avenir, réjouissez-vous de vos futures réussites et améliorer votre plan en fonction de votre échec. Servez-vous de votre échec pour gagner la prochaine bataille.

5) Utilisez le modèle ABCDE de Martin Seligman pour devenir optimiste

Ma dernière astuce et pas des moindre, c’est de vous aider du modèle conçu par le père de la psychologie positive « Martin Seligman » : le modèle ABCDE

L’approche de Docteur Seligman pour apprendre à devenir plus optimiste, est basée sur les techniques cognitivo- comportementales développées par Aaron Beck et la thérapie comportementale émotionnelle rationnelle créée par Albert Ellis.

Ces 2 approches sont axées sur l’identification des pensées sous-jacentes qui influencent les comportements, puis sur la remise en question active de ces croyances. On en revient toujours aux pensées que l’on entretien, c’est fou non ??

Le modèle ABCDE pour devenir plus optimiste, c’est :

A : Activating Event : événement déclencheur
Quelle est la situation qui a déclenché cette frustration, cette pensée négative ?

B : Beliefs : croyances
Quelle est la croyance que j’ai face à cet événement ? Comment est-ce que j’interprète cette situation ?

C : Consequences : conséquences
Comment je me comporte face à cette croyance ? Comment je réagis face à cette croyance ? Qu’est-ce que je ressens ? Est-ce que ces actions ont eu des retours négatifs ?

D : Disputes : débat
Quels sont les nouvelles croyances que vous utilisez pour remplacer vos croyances en B ?

E : Effects : les effets
Quels sont les effets qui se produisent après avoir contesté ces croyances et remplacés ces croyances ?

Ne vous inquiétez pas, on va faire l’exercice ensemble ! Vous pourrez télécharger gratuitement l’exercice qui se trouve dans les notes de cet article afin de l’essayer et l’adopter dans votre vie de tous les jours. 

A :  événement déclencheur
Pensez à un événement problématique récent que vous avez rencontré. Ça peut avoir eu lieu au sein de votre famille, vos amis, au travail, etc.

Par exemple : j’ai eu une querelle au travail avec un collègue.

B : croyance
Quelles pensées vous ont traversé l’esprit lorsque vous avez traversé cette situation ou cet événement problématique ?

Par exemple : je vais devoir passer le reste de mes jours à travailler avec ce collègue avec qui je ne m’entend pas. Il va tout faire pour me rendre la vie horrible. Plus jamais on ne va s’adresser la parole. Je suis certaine qu’il a déjà monté toute l’équipe contre moi. Je n’aurais plus d’amis au travail et je mangerais à midi toute seule. J’attire que les situations négatives dans ma vie.

C : conséquence
Réfléchissez aux conséquences et aux comportements qui ont émergé des croyances que vous avez eue. Est-ce que ces actions ont eu des conséquences positives ou négatives ?

Par exemple : vous vous enfermez sur vous-même et n’adressez plus la parole à personne au travail. Vous lancez des regards noirs à votre collègue.

D : débat
Contestez vos croyances. Repensez à vos croyances au point B) Et cherchez des exemples qui prouvent que ces croyances sont fausses.

Par exemple : ça va finir par passé, ce n’est pas la première fois que l’on se prend la tête avec Pierre. J’ai encore une super collègue Anna avec qui j’ai plein de points en commun et avec qui je m’entends super bien. Je sais que Pierre n’est pas immature, il sait faire la part des choses et nous finirons par nous réconcilier.

E : éffets
Réfléchissez à ce que vous ressentez, maintenant que vous avez remis en question toutes vos croyances.

Par exemple : finalement, la situation n’est pas si grave et finira par se résorber. Je vais finalement aller moi-même faire le premier pas et m’excuser auprès de Pierre.

Comment devenir optimiste dans la vie? Ça s'apprend!

Comprenez bien que l’optimisme est un apprentissage. Il s’agit d’un processus continu et il s’agit d’un processus à répéter plusieurs fois avant d’habituer votre subconscient à créer ce processus naturellement sans même vous en rendre compte. En bref, cette merveilleuse méthode vous aidera à devenir plus optimiste, à traverser les épreuves de manière plus positives, à supprimer vos pensées négatives et débloquer vos croyances limitantes.

Récapitulation da la méthode ABCDE :

1) Vous identifiez la situation qui déclenche une pensée ou une sensation négative en vous.

2) Vous évaluez ce que vous ressentez.

3) Vous identifiez vos croyances et pensées négatives.

4) Vous réfutez ces pensées et ces croyances en les remplaçant par des croyances et pensées positives.

5) Vous analysez ce que vous ressentez en ayant ces nouvelles croyances et pensées positives.

Téléchargez les notes pour expérimenter l'exercice ABCDE et devenez plus optimiste!

À présent, vous avez toutes les clés en main et les connaissances au sujet de l’optimisme ! C’est à vous de passer à l’action et de vous entraîner à insérer ses 5 clés de l’optimiste dans votre quotidien ! Pour vous lancer dans l’aventure, je vous invite à effectuer l’exercice qui se trouve dans les notes!

Masterclass Offerte: Transformez Votre Vie de A à Z en Moins de 6 Mois!

blog-article-podcast-notes

✔️ La seule et unique manière de vous défaire définitivement de tous vos blocages négatifs et inconscients. Croyances limitantes, auto-sabotage, pensées négatives, etc...

✔️ La vérité sur le développement personnel. Je vous expliquerai pourquoi la plupart des gens n'obtiennent pas les résultats qu'ils voudraient avec le développement personnel.

✔️ Ma méthodologie étape par étape pour créer la vie de vos rêves. Une structure simple et chronologique qui vous permettra de créer de A à Z la vie dont vous avez toujours rêvée.

ACCÉDEZ À LA MASTERCLASS OFFERTE

Téléchargez Gratuitement
"Le Petit Guide du Bonheur"

Apprenez dès aujourd'hui à être véritablement heureux! Les 10 clés secrètes du Bonheur enfin dévoilées!

80% Complété